Mon shampooing solide

J’ai fait fondre au bain marie 50 grammes de SCI en vente chez Aroma Zone, 8 grammes d’eau bouillie, 5 grammes de beurre de coco (acheté au Blé en Herbe à Tilff) et 5 grammes d’huile de noisettes ! Il faut attendre au moins 20 minutes…

Hors du feu, j’ai ajouté 8 grammes de henné neutre et 10 gouttes d’huile essentielle de Niaouli. Pour la conservation, j’ai ajouté quelques gouttes de vitamine E (facultative) de chez Aroma Zone.

J’ai placé le tout dans un moule puis 30 minutes dans le congélateur. Le temps de séchage est de 72 heures !

Les ingrédients peuvent évidemment varier pour s’adapter à tout type de cheveux !

Je tiens à préciser que le SCI est un ingrédient naturel transformé chimiquement mais respectueux du cuir chevelu, il est le moins agressif que la plupart des composants proposés dans d’autres recettes de shampooing solide.

La recette de ce shampooing solide est largement inspiré par le blog de Nouillemie !

Les crumpets

2 cuillères à soupe de sucre

1/2 cuillère à café de sel

1 cuillère à café de levure de boulanger

10 cl de lait tiède

5 cl d’eau tiède

250 grammes de farine 

 

Mélanger le tout dans un saladier et laisser reposer 45 minutes dans un endroit chaud.

Verser une cuillère à soupe dans une poêle chaude et huilée.

Laisser cuire 3 minutes sur chaque face !

 

Mmmmmm ! Bon appétit ! 

 

Les sablés roulés aux petites de chocolat

250 grammes de farine

120 grammes de beurre

90 grammes de sucre

1 oeuf

1 cuillère à café de levure chimique

Pépites de chocolat ( à votre convenance !)

 

Dans le saladier, faire blanchir le sucre et l’oeuf.

Ajoutez le beurre fondu. Attention le beurre doit être tiède pour ne pas cuire l’oeuf !

Versez la farine et la levure chimique d’un coup et formez une boule.

Faites reposer 30 minutes au frigo.

Etalez la pâte et parsemez les pépites de chocolat, roulez !

Faites reposer 30 minutes au frigo (encore une fois !)

Découpez en tranches et enfournez 12 minutes à 180 °C !

Mes bonnes adresses

Province de Liège

L’Épicerie du Nord – Rue Saint-Léonard 8B – Liège

L’Herboristerie – Rue du Méry 14A – Liège

ViBio – Boulevard Cuivre & Zinc 39A – Grivegnée

L’Épicerie de Mimoun – Rue des Bonnes Villes 36 – Liège

Province de Namur

Bio Cap – Rue Saint-Luc 27 – Bouge

La Petite Ferme – Chaussée de Marche 431 – Erpent

Province de Hainaut

La Petite Constance – Chaussée de Douai 940 – Willemeau

Site internet

Parents Bio

Le dentifrice maison

✔4 cuillères à soupe de beurre de coco (trouvé chez Biocap, Erpent)
✔1 cuillère et demie de bicarbonate de soude (trouvé dans un bocal en verre à Italia Authentica, Liège)
✔12 gouttes d’huile essentiel de menthe (trouvée chez L’herboristerie sprl)
✔2 clous de girofle
Remuez le tout afin d’obtenir une pâte uniforme dans un bocal en verre avec couvercle.IMG_3704

Refuser tout ce dont on a pas besoin

La première règle de Béa Johnson est de refuser tout ce dont on a pas besoin.

Ce n’est pas facile puisque notre société de consommation est contaminée par la maladie du gratuit et celle des échantillons. Loin de moi l’idée de dénigrer, j’ai été victime du gratuit et des échantillons, il reste des preuves partout dans la maison (mais plus pour longtemps) !

On distribue à tout bout de champ des échantillons de tel ou tel produit pour vos inciter à l’acheter, on vous offre un cadeau pour vous remercier de votre fidélité ou d’un don fait à une association (N’arrêtez pas de faire des dons mais demandez à ne rien recevoir en retour !). L’ensemble de ces gratuits et échantillons vous sont offerts dans des emballages en plastique (soit du pétrole) et de matériaux non recyclables. Ils vous sont souvent inutiles parce que vous en possédez déjà une bonne douzaine ( Si, si ! Allez compter les stylos/bics que vous possédez !).

Difficile de refuser ? Non ! Il suffit de dire ce mot associé au mot magique « merci » soit « Non merci ! ». Personne ne vous en voudra, bien au contraire. À chaque fois que vous acceptez un stylo/bic, un porte-clés ou autre babioles, vous créez une demande.

Plus il y a de demande, plus il y a de production. 

Depuis le début de mon aventure zéro déchet, je refuse les sacs plastiques pour mes fruits et légumes au supermarché : j’utilise des sacs en tissu (que vous pouvez faire vous même ou acheter sur internet/dans des magasins bio (sacs vus à ViBio à Liège)). Pour emballer le tout, j’ai trois sacs en toile de jute qui ont remplacés les sacs en plastique réutilisables !

Je refuse les emballages pour la viande, le poisson et le fromage : j’utilise des bocaux que j’ai chiné sur 2ème main, ceux que j’avais déjà et j’en ai acheté chez Ikea (J’ai acheté tous les bocaux que j’ai trouvé sur 2ème main, rupture de stock)! Vous pouvez également utilisé vos tupperwares ! J’ai décidé de pousser le bouchon et de ne plus me servir de boites en plastique ! Mais ça c’est parce que je suis toc-toc !

Je refuse les tickets de caisse ! Une seule caissière m’a obligé à le prendre, je m’en sers comme liste de courses avant de le mettre au recyclage (Papiers & Cartons). On applaudit l’initiative de Media Markt qui utilise les cartes d’identité électroniques pour les garanties de vos achats ! (Dans le mode de vie zéro déchet, on préfère les achats d’occasion mais chacun à son rythme)

Je refuse les publicités. J’ai un autocollant sur ma boite aux lettres (Il était déjà présent avant le zéro déchet parce que j’en avais marre que ma boîte déborde de trucs inutiles !), j’ai téléphoné ou envoyé des mails à toutes les entreprises qui m’envoient des courriers afin de me proposer des réductions et des promotions. Vous pouvez également retourner les envois à l’expéditeur avec un petit mot en expliquant votre démarche (astuce de Béa Johnson !)

Liste à compléter !

À vous de refuser maintenant !

Suivez moi sur Facebook Instagram & Twitter !

 

Les 5 règles de Béa Johnson

Béa Johnson est la papesse du Zéro Déchet. Elle apporte une énorme contribution à la diffusion de ce mode de vie dans le monde entier, elle est une source d’inspiration pour l’ensemble de la communauté Zéro Déchet !

Voici la liste des 5 règles à respecter pour réduire ses déchets qu’elle propose dans son livre « Zéro déchet ».

  1. Refuser tout ce dont on a pas besoin
  2. Réduire tout ce dont on a besoin
  3. Réutiliser ce que nous consommons
  4. Recycler tout ce que nous ne pouvons ni refuser, ni réduire, ni réutiliser
  5. Composter le reste

Suivez moi sur Facebook Instagram & Twitter !

Mon Zéro Déchet

Qu’y a t-il dans nos placards, nos frigos et nos poubelles ?

Du plastique, des emballages non-recyclables, des pots, des capsules, de l’aluminium, des barquettes. La plupart de nos emballages ne sont pas recyclables !

Le zéro déchet, c’est diminuer ou refuser (chacun à son rythme !) les emballages, les barquettes, l’aluminium, les sacs en plastique. Bref, tout ce qui est inutile et non recyclable !

En Wallonie, chaque année 2 000 000 kilos de déchets sont collectés. Chaque habitant génère 550 kilos de déchets en tout genre par an ! Heureusement, 71% des déchets sont triés par chaque ménage et orientés vers des filières de recyclage, de récupération et de production d’énergie. Malheureusement, 29% des déchets dits « résiduels » sont dirigés vers l’incinération !

Ces derniers chiffres ne font qu’augmenter au fil des années.

Le zéro déchet est un état d’esprit à adopter face à notre consommation. Le marketing et le merchandising font de nous des hyper-consommateurs ! On nous impose des fruits, des légumes, du fromage, de la viande emballés dans des emballages en plastique/aluminium.

C’est quoi le plastique ? Le plastique est fabriqué à partir de matières intermédiaires issues du pétrole ou du charbon. Mmmmm ! Parfait pour la santé !

Le zéro déchet est un changement progressif dans notre façon de vivre. C’est un idéal de vie dont le slogan pourrait être « Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ». Il conjugue à la fois la simplicité volontaire, l’économie et l’écologie.

La simplicité volontaire est une initiative personnelle qui vise à vivre avec ce dont nous avons vraiment besoin et de réduire notre consommation. Refuser tout ce dont nous n’avons pas besoin et réduire ce dont nous avons besoin mais aussi réutiliser ce que nous possédons déjà. Les trois premières règles de la papesse du zéro déchet : Béa Johnson ! Pour les deux autres, recycler et composter !

L’économie ! Nous parlons bel et bien de notre porte-monnaie ! Acheter en vrac réduit les coûts de 15% en moyenne. Si vous adoptez le zéro déchet, vous allez être aspirer par la vague du système D ! Remplacer tout ce qui est jetable ou non recyclable par une alternative réutilisable. On ne jette plus ses pièces et ses billets à la poubelle ! Exit les gobelets jetables, les serviettes en papier (même si elles sont TROP mignonnes) et les couverts plastiques (Non c’est pas pratique !).

L’écologie ! Nous sommes tous un peu « écolo » : sacs de courses réutilisables, tri sélectif etc. Une petite pensée pour notre planète : son air, son eau et sa terre. Avez-vous vraiment envie de vivre dans un monde de plus en plus pollué ? De laisser à vos enfants, petits-enfants des tonnes et des tonnes de déchets dans des décharges à l’air ou des tonnes et des tonnes de déchets enfouis sous terre ? Avez-vous envie de manger des aliments bourrés de produits chimiques, de vous laver avec, de vous en badigeonner le visage et le corps ?

Bienvenue dans votre nouvelle vie ! Une vie zéro déchet (ou presque !)